artiste

Rencontre avec l'artiste André Jolivet

2015 05 10 andre jolivet portraitC'était la dernière rencontre organisée par Le Sel des Mots dans le cadre des animations autour de La vie littéraire du Prix Grain de Sel 2015, et elle a été exemplaire des "interférences de territoires intellectuels" pour reprendre la belle formule de Frédérique Manin, Médiatrice du Livre.

Ce fut un vrai plaisir de découvrir l'œuvre du plasticien André Jolivet, présentée par l'artiste en personne interrogé par Éric Pessan dans ce lieu si convivial qu'est Lecture gourmande sur la Promenade du Pouliguen.

 

 D'origine bretonne, installé à Plougonven, André Jolivet se présente comme un peintre, un photographe, un écrivain. Dès ses débuts, il a mêlé dessin et écriture, a porté un grand intérêt aux rapports entre l'image et l'écrit en faisant de fiches comptables ou de factures les supports de ses dessins. Il l'annonce d'emblée : « Pour moi, un écrivain est un artiste. » Un livre d'artiste est une œuvre d'art où se découvrent autant un texte qu'un travail plastique.

André Jolivet a ainsi réalisé plus de cent cinquante livres d'artistes avec ses propres textes ou en collaboration avec des auteurs.

Livres reduc

 

Les textes qu'il a eu envie d'accompagner sont ceux qui le « font voyager. » « Un texte, dit-il, c'est la part du rêve. J'essaie d'en dégager une image, une première, puis une deuxième... Ce ne doit pas être une illustration.»

Dsc02097essai reducLui-même est venu à l'écriture au début à partir de lettres, de mots, de signes ou de symboles souvent repris comme le motif du cercle ou du point, ou celui du hameçon. Leur formes récurrentes se retrouvent aussi sur les toiles de l'artiste. Il aime jouer avec la typographie. Le texte ne se donne pas dans l'évidence d'une lisibilité linéaire, il faut le reconstituer sur la page pour le voir apparaître car il convient de « ne pas trop expliquer le travail plastique. Chacun, chaque lecteur a son chemin. »

 

L'artiste présente son livre Le Langage des signes, coédité par Le Mot et Le reste et la Bibliothèque municipale de Brest à l'occasion d'une exposition. Elle rassemblait le fonds important de cette bibliothèque comprenant nombre de livres d’artistes témoignages du parcours artistique et des inspirations d'André Jolivet de 1995 à 2011.

A jolivet e pessan reduc

André Jolivet en profite pour préciser la distinction entre les livres d'artiste et les livres d'art. Les premiers comportent des œuvres originales, dessins, estampes, qui sont tirés à quelques exemplaires (de un à vingt), chacun étant unique puisque le travail y est fait à la main. Les seconds sont réalisés à partir de reproductions et leur format peut être réduit. Leur coût moindre leur permet alors d'être accessibles à un public plus large.

Le papier d'un livre d'artiste est lui aussi unique. Par exemple, A. Jolivet travaille au gaufrage de son papier. Il lui donne un toucher particulier, il s'assure de sa qualité pour absorber les encres et les dorures.

De tels livres d'artistes sont exposés dans des bibliothèques, comme cela a été le cas à Brest, dans des galeries d'art et, parfois, dans une ou deux librairies à Paris.

 

Decouvrir les livresComment travaille André Jolivet ? L'artiste se déplace beaucoup, et à pied. Il amasse alors quelques croquis et beaucoup de photos parmi lesquelles le choix sera en définitive étroit. Il est souvent accueilli en résidence, en Bretagne parce que la culture bretonne l'a marqué, qu'il trouve là une influence de l'enfance et que la mer est importante pour lui. Mais A. Jolivet est aussi allé en Allemagne, en Ukraine, en Pologne...

Son atelier, en Bretagne, est un lieu de travail, où il revendique parfois « de ne rien faire », car « ça chemine dans le temps. »

Il arrive qu'il ait à solliciter des auteurs autour d'un thème, ainsi pour la série « Le Monde des Îles », à laquelle Éric Pessan a contribué par un texte sur la Guadeloupe. Mais il ne lui est arrivé qu'une seule fois de faire une demande à un autre artiste pour un texte parce que, explique -t-il, « je n'ai pas forcément envie d'éditer le travail d'autres peintres. Je ne suis pas éditeur, mais artiste

E pessan lit reducDsc02098 reducPour terminer, Éric Pessan lit un passage de Guadeloupe, fabuleux texte qu'il faut entendre pour en goûter la musique créée par les onomatopées et mots articulés-désarticulés comme autant de variations autour du chant de crapauds en soirée.

 

Le public peut alors feuilleter les livres et les cartons à dessins apportés par l'artiste. Les peintures sont admirables, colorées comme certains univers orientaux, étoffes, tapis. Des formes apparaissent, des silhouettes mi-humaines, mi-animales, végétales aussi, et surtout géométriques, des signes ou des symboles où le cercle revient souvent. Il y a quelque chose de cosmique dans cet univers plastique qui saisit le regard et l'emporte d'œuvre en œuvre.

 

Pour poursuivre la soirée, la rencontre se prolonge autour d'un repas sur place avec des spécialités de Lecture gourmande.

  

Pour en découvrir davantage sur les éditions Le Mot et le reste, cliquer ICI.

Les livres édités par Le Mot et le reste sont disponibles dans les librairies partenaires du Sel des Mots : L'Esprit large à Guérande et L'Embarcadère à Saint-Nazaire (au rayon musique).